Wazo : Martin Boucher-Arsenault, joaillier organique

Par  |  1 commentaire

Wazo : Gaspésie , Percé et Martin Boucher-Arsenault

En 1999, alors qu’il est technicien forestier au Lac Humqui, Martin Boucher-Arsenault développe l’envie de créer en s’inspirant de la nature qui l’entoure. « Ça répondait à un manque intérieur. J’avais besoin de créer un p’tit monde avec des formes et des textures que la nature nous donne, m’a-t-il expliqué lors de notre rencontre. Jeune, j’ai toujours été attiré par les formes, je jouais avec les branches. »

Il décide ainsi de créer des bijoux, en s’inspirant des formes de la nature : ses colliers, ses bracelets imitent les formes des branches de pommetier et de noisetier se trouvant sur ses terres. Il les décore de pierres du Québec, de gaspéite très verte comme on en retrouve dans les monts Chic-chocs, une variété d’agates.

Bague corail coupée

Martin Boucher-Arsenault utilise aussi des labradorites, des pierres parfois bleues, vertes ou grises. Ses créations se distinguent par leur originalité. On se surprend à se demander si on ne trouvera pas une branche sous un placage tant ses formes sont près de la nature. Elles se méritent pleinement l’appellation de joaillerie organique.

Rencontre avec Guy Laliberté

Il ouvre d’abord son atelier à l’anse à Beaufils, près du cœur de Percé. On lui donne des pierres et il achète des collections d’héritage. Il développe un procédé de fabrication avec la technique de cire perdue pour imiter les branches. Très rebelle, fier de sa Gaspésie, il choisit, en 2006, d’installer à Percé sa boutique Wazo où il opère avec son conjoint.

Son entreprise, sans vilain jeu de mots, prend un nouvel envol quand, en 2009, il fait la rencontre de Guy Laliberté sur le Sedna IV de Jean Lemire. Celui-ci est alors en visite à Gaspé à l’occasion du 475e anniversaire de la Ville.

« Je lui ai offert un de mes bijoux, raconte-t-il. Il a été ému, charmé. Il m’a rappelé et à demander à me voir. Il m’a dit que ça faisait des années qu’il cherchait un artiste pour créer des médailles qu’il pourrait emporter lors de son voyage dans l’espace. C’est ainsi que j’ai créé 17 médailles pour la Fondation One Drop. Il les a donc emportées dans l’espace puis remises à son retour sur Terre. »

Pour tous les prix

Mais on ne trouve pas que des créations pour des célébrités chez Wazo. Il y en a pour tous les prix, de 18$ à …. 10.000$ (notamment si vous voulez un bracelet en or, corail, perles et diamants).

Martin Boucher-Arsenault travaille avec tous les métaux qui existent à part l’étain. Pour lui, en effet, il n’y a pas de métaux bas-de-gamme. « Toute matière mérite un respect », affirme-t-il. Tout est encore fait de pierres d’ici et coulé au Québec. S’il fait toujours des bijoux sur demande, sachez néanmoins qu’il faut parfois commander jusqu’à quatre ans à l’avance !

Pour trouver ces créations uniques, il n’est pas nécessaire d’aller à Percé. Vous pourrez ainsi trouver les bijoux de Wazo tant à Montréal (plus précisément au Marché Bonsecours) qu’à Québec, chez Esprit nouveau, situé au 1170 avenue Cartier.

Wazo
155, route 132 (Percé)
418.782.5700
wazo.biz