Ville d’art contemporain / Baie St-Paul

Par  |  Aucun commentaire

Baie-Saint-Paul jouit d’une réputation enviable en ce qui a trait à la peinture et aux métiers d’art. Depuis plus d’un siècle, des œuvres riches d’enseignement y ont été produites, inspirées par la beauté du milieu et les traditions
qui s’y rattachent. La présence de grands peintres tels que Clarence Gagnon, suivi par le groupe des Sept, René Richard, et tant d’autres depuis, a fait de Baie-Saint-Paul un sanctuaire artistique où collectionneurs et amateurs d’art ont pris l’habitude de venir choisir des œuvres.

Aujourd’hui, à la base de la riche vie culturelle de Baie-Saint-Paul, on retrouve le carrefour culturel Paul-Médéric, un dynamique moteur artistique, le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, un objet de grande fierté pour cette petite ville, la maison historique du peintre René Richard et enfin, la plus grande concentration de galeries d’art de différentes tendances picturales à travers le Québec.

Le musée est situé au centre-ville au cœur de son quartier culturel qui est réputé pour ses nombreuses galeries et les monuments dédiés aux artistes qui en ont fait la renommée. Le site qu’il occupe est celui d’un ancien cinéma, Le Laurentien, qui accueillait aussi d’autres activités artistiques. Durant la période d’après-guerre, il était devenu un lieu où se produisaient des spectacles régionaux et les troupes théâtrales itinérantes du Québec.

Dans les années 1980, une campagne de souscription populaire est lancée par le Centre d’art pour doter la ville d’un lieu d’exposition d’envergure nationale. Le nouvel édifice sera érigé sur le site du cinéma Laurentien devenu trop vétuste pour être conservé. Le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul voit ainsi le jour en 1992 avec l’appui des divers paliers de gouvernement. Signé Pierre Thibault, récipiendaire d’un premier prix d’architecture du Québec, le Musée est lui-même une œuvre d’art. Son élégante façade fait écho aux proportions classiques se déployant selon des rythmes savamment modulés. L’église qui lui fait face s’y introduit par d’immenses pans de verre. Il faut absolument le visiter pour apprécier la grande dimension de ses salles. Le volume de la salle principale correspond à celui de la salle du cinéma d’origine.

C’est au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul que l’on doit également la tenue du Symposium
international d’art contemporain,
événement artistique majeur qui, chaque année, durant tout le mois d’août, place Baie-Saint-Paul sur la carte touristique internationale.

En plus du Musée d’art contemporain, Baie-Saint-Paul compte une vingtaine de galeries d’art concentrée au centre-ville, le long des rues Saint-Jean-Baptiste et Ambroise-Fafard à quelques pas du Musée. Établies depuis plus de cinquante ans, les galeries L’Harmattan et Art & Style présentent les œuvres de nombreux peintres québécois, mais aussi de grands maîtres québécois et canadiens.

C’est ce riche terreau culturel qui vit le Cirque du Soleil, ce fleuron culturel du Québec, reconnu internationalement, faire ses premiers pas… sur des échasses il y a près de trente ans.

Sans surprise, cette ville imprégnée de culture compte plusieurs établissements homosympas, souvent tenus par des gais et lesbiennes, d’excellentes tables comme de confortables auberges.