VIH/sida : le premier traitement préventif commercialisé

Par  |  Aucun commentaire

Sida : le Truvada commercialisé comme moyen de prévention

Une victoire définitive ? Non, mais certains parlent aujourd’hui d’une « nouvelle ère ». Pour la première fois depuis la découverte du virus du VIH/sida, il existe un traitement préventif mis sur le marché. Le Truvada, du laboratoire américain Gilead Sciences, a reçu l’aval du FDA après les résultats jugés probants de plusieurs expériences .

L’une d’elles concernait directement la population gaie, menée sur quelque 2500 personnes (des hommes ou trans femmes séronégatifs), entre juillet 2007 et décembre 2009, dans six pays (Afrique du Sud, Pérou, Équateur, Brésil, Thaïlande et États-Unis). Les scientifiques avaient alors observé une baisse de 44% des infections chez le groupe ayant eu accès à du Truvada (ainsi qu’à des préservatifs et des conseils). L’autre groupe avait reçu un placebo à la place du produit testé.

Le préservatif reste irremplaçable

« Il est excitant d’imaginer l’impact potentiel de ce nouvel outil de prévention contre le VIH, qui pourrait permettre de réduire significativement le nombre de nouvelles infections dans le cadre d’une combinaison de stratégies de prévention », a déclaré Connie Celum, professeure à l’Université de Washington.

Les scientifiques rappellent que ce nouveau traitement ne peut pas se substituer au port du préservatif, toujours considéré comme le moyen de protection le plus sûr au cours de rapports sexuels. Selon les études, la prise du Truvada doit également se faire sur une base régulière pour être optimale. Reste à savoir combien de personnes pourront avoir accès à ce traitement aux États-Unis, dont le prix atteint plus de 10.000 dollars par an. Les personnes n’ayant pas d’assurance (parmi lesquelles on compte souvent, selon les spécialistes, les populations à risques) se retrouvent ainsi automatiquement exclues.

Malgré ce bémol important, les États-Unis engrangent une deuxième bonne nouvelle sur le terrain de la lutte contre le VIH/sida après l’annonce de l’arrivée de tests de dépistage en libre service, au début du mois de juillet. La prochaine Conférence internationale sur le sida se tiendra à Washington du 22 au 27 juillet. Son thème : « Renverser la tendance de la pandémie ».

Crédit photo : [email protected].