Vers Le Saguenay

Par  |  Aucun commentaire

À l’est de La Malbaie, on prend la route vers le Saguenay. Du Cap à l’Aigle à Baie-Sainte-Catherine, la route qui serpente en surplombant le Saint-Laurent, offre parmi les plus beaux panoramas de la région. On comprend pourquoi les explorateurs français ont décidé d’y établir leurs premières colonies. C’est d’ailleurs à Baie-Sainte-Catherine, à la Pointe aux Alouettes qu’en 1603, au nom du roi Henri IV, Samuel de Champlain conclut un traité avec les chefs des Premières Nations voisines, lui permettant de peupler leurs territoires en échange d’une protection militaire. Cette alliance, le premier traité franco-amérindien du Nouveau Monde, a permis la colonisation de la Nouvelle-France et de l’Amérique du Nord.

Au large, débute le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent, une aire marine protégée reconnu internationalement pour la qualité des observations de mammifères marins que l’on peut y faire.

À Saint-Siméon, un traversier relie Charlevoix au Bas-Saint-Laurent via Rivière-du-Loup. Il faut découvrir au coeur de ce charmant village l’une des plus belles plages de sable de la région tout près du quai. De Saint-Siméon, la route 170 nous mène à travers les terres vers le Saguenay. Au passage, Sagard recèle un joyau inaccessible pour le commun des mortels, le Domaine Laforest, un immense manoir de style renaissance italienne bâti au beau milieu de la forêt charlevoisienne, propriété de la famille milliardaire des Desmarais