Utah : quand les mormons célèbrent la fierté

Par  |  Aucun commentaire

Utah mormons fierté GLBT

Le réalisateur et scénariste gai Dustin Lance Black, qui participait à la marche de dimanche à Salt Lake City, s’est dit « en larmes » sur Twitter lorsqu’il a vu défiler à ses côtés quelque 300 mormons. Portant la tenue habituelle des membres de cette Église qui revendique environ 14 millions de fidèles dans le monde, ces personnes (qui se disent hétérosexuelles) ont répondu à l’appel de l’association Mormons Building Bridges (« Les mormons construisent des ponts »).

L’ initiative s’inscrit dans un contexte d’opposition entre la communauté GLBT de l’Utah et l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (l’autre nom du mormonisme) dont Salt Lake City représente le siège. Ainsi, la hiérarchie mormone n’a jamais caché son opposition à l’union pour les couples de même sexe, dès les années 90.

Qu’en pense Mitt Romney ?

La participation à la marche des fiertés a donc constitué une réponse de la part de ces croyants. « Nous voulions inviter des fidèles mormons à montrer leur amour inconditionnel et leur soutien à la communauté [GLBT] »,  a expliqué Erika Munson, qui a fondé le Mormons Building Bridges il y a un mois. Certains membres ont même renoncé à aller à l’église ce dimanche pour défiler.

Reste à connaître la réaction du plus connu des mormons : Mitt Romney, candidat républicain à la présidentielle. L’adversaire de Barack Obama s’est dit opposé au mariage des couples gais et lesbiens, au contraire du président démocrate.

Crédit photo : dannyman.