Une femme s’en prend à un tableau «homosexuel» de Gauguin

Par  |  Aucun commentaire

Deux tahitiennes Gauguin

À coup sûr, les organisateurs de l’exposition de la National Gallery de Washington s’attendaient à tout sauf à ça. Une femme s’est est pris à un célèbre tableau de Gauguin, Deux Tahitiennes (photo), explique ensuite aux autorités qu’elle voulait le détruire à cause de sa nudité et de son homosexualité.

« J’ai essayé de l’enlever. Je pense qu’il devrait être brûlé. Pour moi, Gauguin c’est le mal. Il fait de la nudité et c’est mauvais pour les enfants. Dans sa peinture il représente deux femmes et ça c’est très homosexuel », a-t-elle ainsi affirmé. Lors de son interpellation, elle a d’abord déclaré aux agents de sécurité faire partie de la CIA et avoir « une radio dans sa tête », avant de les menacer de mort.

Le tableau serait intact

Selon l’Agence France Presse, « la femme a réussi à retirer certaines fixations qui tenaient le tableau puis a trituré le centre de l’œuvre avec le poing avant d’être arrêtée par les vigiles du musée ». Le tableau, cependant, ne serait pas endommagé mais a été amené au laboratoire pour de nouveaux tests.

Deux Tahitiennes, réalisée en 1899, réside habituellement au prestigieux Metropolitan Museum of Art de New York. Le tableau est à Washington pour une exposition consacré au peintre débutée en février.

Ci-dessous le tableau dans son intégralité:

Deux Tahitiennes Gauguin