François 1er

Par  |  Aucun commentaire

francois1
L’Archevêque de Buenos Aires qui  a pris le nom de François Ier, est bien connu pour ses positions conservatrices. Tout en se déclarant très préoccupé par la justice sociale, le nouveau pape s’est distingué par ses positions homophobes lors du débat sur le mariage homosexuel  en Argentine en 2010.

Dans une lettre aux monastères de Buenos Aires, il avait écrit : ‘’Ne soyons pas naïfs, il ne s’agit pas d’une simple bataille politique; c’est une prétention destructrice contre le plan de Dieu. On ne parle pas d’une simple loi,  mais d’une machination du Prince des Ténèbres pour confondre et tromper les enfants de Dieu ».  Il avait aussi affirmé que l’adoption par les gais et lesbiennes est une forme de discrimination contre les enfants. Son point de vue avait été écarté du revers de la main par la présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner qui avait caractérisé sa prise de position de réminiscences  du ‘Moyen-Âge et de l’Inquisition’.Le nouveau pape s’oppose aussi sans surprise à l’avortement et à l’euthanasie.Un point en sa faveur, il avait marqué l’opinion publique en 2001 en lavant et en embrassant les pieds de douze patients atteints du sida lors d’une visite dans un hospice.