Ukraine : le vote de la loi homophobe reporté

Par  |  Aucun commentaire

Ukraine : la loi homophobe n'a pas été voté, soulagement dans la communauté gay

Vraie victoire ou pause stratégique de la part des autorités ukrainiennes ? Difficile à dire. Quoi qu’il en soit, les militants de l’association Allout.org, à l’origine de la pétition contre la loi 8711, n’ont pas caché leur joie en annonçant que le vote prévu au Parlement de Kiev ce vendredi n’aurait finalement pas lieu.

« C’est une victoire pour nos partenaires en Ukraine, s’est exclamé Andre Banks, directeur général de Allout.org. Ensemble, nous envoyons un message fort aux autres gouvernements d’Europe de l’Est. Soutenir les lois homophobes, c’est encourager les extrémistes au détriment d’ambitions européennes lucratives ».

Fin mai, la première marche des fiertés censée être organisée à Kiev (capitale du pays) avait été annulée par les militants devant les menaces homophobes et l’absence de protection policière. Presque dans le même temps, l’Ukraine disait vouloir voter une loi criminalisant toute évocation de l’homosexualité, rendant impossible dès lors l’action des groupes GLBT.  Le texte prévoit de lourdes peines de prison (jusqu’à cinq ans).

Tribune d’Elton John

La pétition lancée sur Internet par Allout.org a permis de recueillir rapidement des milliers de signataires dans le monde. En revanche, les réactions et pression des capitales européennes, souhaitées par les militants au projet ukrainien, auront été peu visibles. Les Nations Unies ont dénoncé cette loi, la considèrent comme une violation des droits humains.

En concert à Kiev la semaine dernière, le chanteur gai Elton John a dénoncé, sur scène, la loi 8711 ainsi que les violences dont sont victimes les homosexuels dans le pays. Dans une tribune publiée dans le journal britannique The Guardian, il s’est montré particulièrement préoccupé sur les effets d’un tel texte sur la lutte contre le VIH/sida, tandis que « l’épidémie progresse en Ukraine ».

Crédit photo : sugarmelon.com