TRANS AVENUE : LA TRANSITION AU GRAND JOUR D’IANNA BOOK

Par  |  Aucun commentaire

trans_avenue_couverture_F-smallIanna Book lançait en octobre à la librairie Formats son tout premier livre, Trans Avenue, une série d’autoportraits photographiques réalisés à Montréal et à New York sur une période de deux ans, de 2011 à 2013, où elle a opéré sa transformation. L’ouvrage est une recherche esthétique jumelant transsexualité et urbanité, le corps et la ville comme espaces de transformation et d’émancipation.

Du déni à l’acceptation
Le projet s’ancre dans l’espace intime, celui du corps que nous habitons. Comme pour la plupart des transsexuelles, dès son plus jeune âge Ianna a su qu’elle était une femme dans un corps d’homme. Elle a d’abord vécu cette contradiction déchirante en son for intérieur dans une famille qui n’était ouverte ni à l’homosexualité, ni à la transsexualité, et qui vivait dans les archétypes de la masculinité. Dès sa jeunesse, puis dans les premières années de vie adulte, elle portait des vêtements féminins. «Ce n’était pas du travestissement. C’était moi. J’ai toujours été une femme dans un corps qui n’était pas le mien. Mais j’ai vécu un très long processus avant de faire les grands changements. On peut être dans le déni pendant plusieurs années.» explique-t-elle.
Après avoir combattu sa transsexualité et avoir tout fait pour être un homme, après être passée par tous les tourments de son acceptation, Ianna a débuté sa transformation à trente-six ans. C’est ce processus que Trans Avenue documente de façon ludique, là où plusieurs souhaitent plutôt le faire dans la plus grande discrétion. Après avoir obtenu l’approbation d’un psychologue pour débuter le processus d’hormonothérapie, elle a pris de l’œstrogène et des bloqueurs de testostérone pendant trois ans. Puis, il y a un an, elle a subi trois importantes chirurgies dont une vaginoplastie. Toutes les opérations se sont faites à Montréal qui compte l’un des meilleurs spécialistes au monde en la matière.

Trans Avenue, analogie de la transition
Dans Trans Avenue, en tant qu’artiste transsexuelle Ianna Book revisite sa relation avec l’environnement. Par sa démarche, elle inscrit de façon singulière son identité non conforme dans l’espace publique, dérangeant un certain ordre établi. Cette démarche se nourrit des balbutiements de la nouvelle identité de l’artiste, offrant ainsi un parcours en images comme analogie de sa transition, de son processus de transformation corporelle. La composition picturale y est abordée de façon narcissique, excentrique, allant jusqu’à l’autodérision. Seule avec le décor, Ianna Book orchestre l’environnement ambiant, se met en scène de façon ludique. Cette interaction enjouée et inspirée entre le corps, dévoilé aux lieux, et l’aménagement urbain révèle une sensualité furtive. En se dénudant, Ianna Book s’affranchit en quelque sorte de la peur et du manque de confiance liés à son identité hors-norme. L’espace public apprivoisé volontairement s’avère thérapeutique. Il s’agit d’une dynamique progressiste dont l’esthétique revisite l’espace urbain conventionnel, offrant ainsi une alternative au cliché, au portrait stéréotypé.

L’artiste en arts visuels et multidisciplinaires
Ianna Book est une artiste en arts visuels et multidisciplinaires. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs expositions collectives à Québec et Montréal : exposition témoignage Art, culture, résistance et luttes sociales organisée par le Centre Justice et foi au Gésu en 1999; présentation de son oeuvre Nombril : multinationale en rut – colonisateur lors d’une exposition collective au Complexe Méduse à Québec. En 2005, elle présentait Nec plus ultra valétudinaire, qui pose un regard critique sur la face cachée de l’avarice pathologique d’une certaine élite financière. En 2008, elle réalise Mon uréthane, une performance multidisciplinaire qui repose sur des installations au milieu desquelles l’artiste se met en scène dans cinq univers qui la composent, émotionnel, spirituel, physique, culturel et militant. Ses dessins ont été publiés dans plusieurs livres, journaux et magazines. Née à Lévis en 1973, Ianna Book vit à Montréal depuis 1997.

Trans Avenue
Par Ianna Book

trans_avenue_promo1_F-small

trans_avenue_promo2_F-small

trans_avenue_promo3_F-small

trans_avenue_promo4_F-small
40 pages
www.iannabook.com
www.librairieformats.org