Tammy Baldwin: Militante lesbienne élue à la chambre haute du Sénat américain

Par  |  Aucun commentaire

Son élection est une véritable gifle pour son adversaire Scott Walker qui la traitait ouvertement de dangereuse « ultra libérale ». Son adversaire républicain, membre du Tea Party, souhaitait abroger la loi sur la santé d’Obama que Baldwin a partiellement rédigée.

Baldwin est la première femme jamais élue comme sénateur du Wisconsin. Très impliquée dans les droits de l’homme, elle a toujours été la voix du peuple et des opprimés. Grande défenseur des femmes, elle a ardemment milité pour le mariage gai et pour une meilleure protection judiciaire concernant la violence sexuelle et la violence faite aux femmes.

En 1994, elle propose déjà la légalisation du mariage gai: « Le but de cette législation est de permettre aux citoyens gais et lesbiens d’obtenir les droits et responsabilités des citoyens hétérosexuels ». Elle ne se gêne pas à l’époque pour critiquer la loi « dont ask dont tell » votée par son parti sous la direction de Bill Clinton. « Alors que ce compromis est pragmatique d’un point de vue politique, il s’agit d’une ouverture au sectarisme… () Cela montre à quel point nous devons encore fournir des efforts pour éradiquer les préjugés irrationnels et l’homophobie » exprimait-elle aux médias de l’époque.

Élevée par sa grand-mère qui a connu le monde occidental avant que la femme n’ait le droit de vote, elle se dit fière d’avoir pu être élue à la chambre des représentants alors que celle-ci était encore en vie. Dans son discours du 4 novembre dernier, elle avouait que celle qui l’a vu grandir aurait été fière, si elle avait pu assister à cette nouvelle victoire.