Six ans de prison pour Steve Biron

Par  |  Aucun commentaire

Steve Biron, un homme séropositif de Québec qui s’est reconnu coupable d’avoir délibérément eu des relations sexuelles non protégées avec 15 hommes, écope de six ans de prison. La juge Marie-Claude Gilbert se rend donc à la suggestion de la Couronne.
Biron avait été arrêté en novembre 2010 après que deux hommes aient porté plainte parce qu’il ne les avait pas avertis du fait qu’il était séropositif avant d’avoir des relations non protégées avec eux. La publicisation de l’affaire a mené 13 autres victimes à se manifester.
L’homme recrutait ses victimes sur des sites de rencontres homosexuelles et il était convenu qu’ils se livreraient à des relations non protégées, mais il leur cachait le fait qu’il se savait porteur du VIH. En septembre 2013, il a plaidé coupable à 15 accusations d’agression sexuelle grave.
Aux représentations sur sentence, la Couronne avait demandé une peine d’emprisonnement de six ans pour Steve Biron, assortie d’une inscription à vie au Registre des délinquants sexuels, plaidant la gravité de ses gestes.
Pour sa part, son avocat avait plaidé en faveur d’une amende de 15 000 $, assortie de 240 heures de travaux communautaires, disant qu’au moment des faits, Biron était dépressif et qu’il éprouvait un problème de surconsommation d’alcool, une plaidoirie qui n’a visiblement pas été retenue par la juge Marie-Claude Gilbert.

(sources: TVA)