Saveurs d’automne à La Coupole

Par  |  Aucun commentaire

J’ai été invitée à découvrir le menu d’automne du restaurant La Coupole, niché au cœur de l’Hôtel le Crystal de la Montagne. On retrouve toujours les plats d’Anne Desjardins au menu (je vous les avais présentés au printemps dans cet article), mais on retrouve également beaucoup de nouveautés. Chaque fois que […]

La CoupoleJ’ai été invitée par le Guide GQ à découvrir le menu d’automne du restaurant La Coupole, niché au cœur de l’Hôtel le Crystal de la Montagne.
On retrouve toujours les plats d’Anne Desjardins au menu (je vous les avais présentés au printemps dans cet article), mais on retrouve également beaucoup de nouveautés.
Chaque fois que je vais à La Coupole, je suis toujours autant impressionnée par l’imposant lustre de cristal qui donne le ton au décor.
Une très jolie salle privée au fond du restaurant vous permet d’organiser des événements privés en toute intimité. On aime l’éclairage tamisé et les sièges confortables de la salle à manger. Et comme chaque fois, le service est attentionné, professionnel et des plus agréables.

tartare-boeuf
J’ai commencé avec un tartare de bœuf coupé au couteau et je lui donne rien de moins qu’un 10/10. Très bien assaisonné, mais pas trop, ce qui nous permet de bien déguster la viande tendre et savoureuse.
Commentaire semblable pour le tartare de saumon – tout en simplicité (encore plus que le tartare de bœuf je dirais), ce qui nous permet d’apprécier la saveur du saumon qui n’est pas cachée derrière trop de condiments.

poisson
Pour la suite, j’ai commandé le poisson du jour, une merluche, servi avec une purée de pommes de terre douces au sambal et une ratatouille d’automne.
Je ne suis pas une grande fan de ratatouille, mais celle-ci était particulièrement agréable et goûteuse, avec une belle texture. Le poisson était remarquablement frais. J’ai beaucoup aimé ce plat.
Pour Jérémie, un classique de la maison; la joue de porc braisée à l’érable et au poivre de Cayenne. J’ai trouvé intéressant le fait qu’elle était servie d’une façon complètement différente de celle au printemps, ce qui fait qu’on peut reprendre nos plats préférés d’une fois à l’autre sans se lasser.
Nous avons accompagné nos plats d’un vin blanc québécois de la Maison L’Orpailleur, d’une fraîcheur qui m’a surprise. Un vin que je rachèterais volontiers pour servir à mes invités à la maison!

poudding
Pour le dessert, j’ai choisi le Poudding Chômeur, parce que je trouvais bien intéressant et un brin audacieux de présenter un dessert québécois sur le menu.
Bien sûr, ils le servent à leur façon, beaucoup plus fancy que le traditionnel poudding fait maison! En fait, il est préparé à la façon d’un mit-cuit et le résultat est vraiment une belle surprise!
Quant au petit sorbet à la canneberge qui l’accompagnait, il était bien bon, acidulé et frais, mais nous trouvions que sa saveur se mariait moins bien à celle du poudding, nous aurions plutôt aimé quelque chose de plus crémeux, genre vanille ou praline. Ça reste le meilleur dessert que j’ai goûté jusqu’à présent à La Coupole!
En résumé, l’équipe a su apporter de très belles additions à la carte pour l’automne.
Un menu qui se renouvelle, des produits du Québec, un service hors pair, un décor unique – ce sont des éléments qui font de la Coupole un restaurant à recommander.
En passant, si vous cherchez un endroit pour amener un client luncher, c’est un endroit idéal.

On prévoit quelques belles journées plus chaudes en octobre, profite-en pour vous asseoir sur la belle terrasse avant qu’il fasse trop froid!

La Coupole
1325, boul. René-Lévesque Ouest
514-373-2300
restaurantlacoupole.ca