Russie : pas de Fierté gaie à Moscou

Par  |  Aucun commentaire

Gay pride Moscou : incidents et arrestations (Nikolai Alekseev)

Le miracle moscovite n’aura pas encore lieu cette année. Dimanche, les militants qui avaient choisi de braver l’interdiction officielle n’auront pas pu défiler, rapidement attaqués pas des manifestants religieux venus s’opposer violemment à leur démarche. De nombreuses vidéos postées ces dernières témoignent du traitement infligé (également par la police) aux militants GLBT présents pour l’occasion.

Parmi les personnes arrêtées, se trouvait notamment Nikolai Alekseev, militant connu dans le monde entier pour son engagement en faveur des droits GLBT. Interpellé par la police alors qu’il commençait à s’adresser à la presse, il a été relâché dès le lendemain.

Deux rassemblements avaient été prévus, l’un devant la mairie, l’autre devant le Parlement. Ce nouvel échec ne devrait pas décourager Nikolai Alekseev. Quelques heures à peine après les événements, il invitait déjà tous les volontaires à participer à la Fierté… 2013 !

Ces derniers mois, la Russie est le théâtre de plusieurs actions politiques hostiles au droit des GLBT. Une proposition de loi, récemment déposée par des députés au Parlement russe, prévoit des amendes contre toute personne coupable de « propagande » GBLB auprès de mineurs. La mairie de Saint-Pétersbourg, deuxième ville du pays, a déjà voté en faveur d’une telle mesure.

Crédit photo : Facebook / ridus.ru.