Montréal, quoi faire ce weekend?

Par  |  Aucun commentaire

Ce jeudi dès 22 h le Blizzarts vous convie à une expérience immersive combinant musique et vidéo. Plus précisément, vous êtes invité à monter dans le Night bus. DJ JRC et CFCF vous promettent de créer une atmosphère évoquant ce moment précis, ou tard dans la nuit, les écouteurs enfoncés dans les oreilles, la vie nous convie à une balade à la fois confortable et glauque, dans la lumière blafarde du transport public et son ronronnement caressant.

À la coop Katacombes, la soirée mensuelle POMPe revient une nouvelle fois pour vous faire danser toute la nuit. Cette fois, le thème en est « Halloween is everyday for us ». Le code vestimentaire invite à l’excès et sur place The Salivation Army, JNNBNNRCK, Diskommander et Like the Wolf se chargeront de vous faire bouger jusqu’à épuisement. Au Club Peopl (la réincarnation du Club UN au 390 Notre-Dame Ouest), le très adoré DJ B’UGO fera vibrer les planches en compagnie de la DJ Tizi, connue pour ses soirées au Royal Phoenix et Circus, lors de leur soirée The Scene.

Vendredi, on vous invite à commencer la soirée à la galerie Rats9 du Belgo qui présente le vernissage de l’exposition des œuvres de JJ Levine. On peut ensuite bouger vers le cabaret Underworld pour la soirée Ocho n°III. Cette soirée célèbre la collaboration de 8 individus uniques qui performeront musicalement et visuellement pour une soirée interactive des plus festive, mettant en vedette la fabuleuse DJ Shaydakiss.

Le bon vieux Royal Phoenix présente la soirée The F word ce samedi. Mary HELL, Shadakiss et The Salivation Army seront aux tables tournantes pour s’assurer que vous vous déhancher toute la nuit.

Dimanche, on aura peut-être besoin d’un peu de calme, on optera alors pour la soirée cabaret Generation de 2BOYS.TV. Ce spectacle burlesque nouveau média du 21e siècle présentera des performances colorées et dynamiques. C’est à la fois l’occasion de regarder en arrière, de regarder en avant, mais avant tout, de profiter de l’ici et maintenant.

On pourrait croire que le weekend est terminé, mais non! Le Cabaret à Mado prolonge les soirs de fête avec la projection de Priscilla, folle du désert dans le cadre d’Image+Nation

Photo: DJ Shaydakiss et DJ B’UGO par Daniel Payette