Prévention et dépistage : ATOMc fait dans le sexy

Par  |  1 commentaire

Atomc dépistage sida Montréal ACCM

Après la moiteur des saunas, place à un plus d’intimité dans la dernière vidéo mise en ligne par ATOMc sur Youtube. Deux hommes – plutôt virils – parlent de leur désir mais aussi… d’ATOMc. Lancée fin 2010, cette initiative de sensibilisation au dépistage du VIH/Sida cherche à établir un réseau de recruteurs bénévoles dont l’objectif consiste à faire dépister les membres de leur entourage direct.

Les réseaux sociaux sont le principal moyen par lequel les bénévoles interviennent. C’est du reste sur le page Facebook que Rodrigo Diaz Llamas, coordonnateur d’ATOMc, a annoncé l’organisation d’une « soirée dépistage ». « Je vais cuisiner pour toi, nous pouvons danser en écoutant ma collection de musique, ou nous pouvons jouer à certains jeux vidéo, boire un verre ou deux, explique le jeune homme. En plus je vais kidnapper une infirmière pour te servir pendant une couple d’heures. »

Alors que 13% des gais sont porteurs du VIH/Sida sans le savoir et que le dépistage est décrit par une grande partie des spécialiste comme la principale solution pour mettre un frein aux contaminations, ATOMc entend ainsi faciliter la démarche des gais alors qu’il reste difficile aujourd’hui psychologiquement de franchir le pas, et de faire face à un médecin pour ce genre de questions. Le rendez-vous est fixé au 26 novembre.

Pour plus d’informations rendez-vous sur la page Facebook de l’événement.

 

1 Comment

  1. Rope

    6 décembre 2011 at 15h40

    Hey, you’re the goto eeprxt. Thanks for hanging out here.