Présidentielle américaine : l’homophobe Rick Perry jette l’éponge

Par  |  Aucun commentaire

Rick Perry Élection présidentielle Caroline du Sud gay gai

Les GLBT ont pu se réjouir ces dernières heures. L’un des candidats les plus réactionnaires dans la course à l’investiture républicaine, Rick Perry, a annoncé son retrait de la compétition. « En réfléchissant à l’avenir de cette campagne, je suis parvenu à la conclusion qu’il n’y a pas de solution viable pour moi dans la campagne de 2012 », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse à Charleston, en Caroline du Sud, prochain État à voter pour désigner le candidat conservateur.

Rick Perry n’avait obtenu que 10% des voix lors du caucus organisé en Iowa, et carrément moins de 1% dans le New Hampshire. Donné un temps favori, le gouverneur du Texas a commis plusieurs erreurs lui ayant coûté cher. Mais les GLBT se souviennent surtout d’une vidéo où on le voyait critiquer la politique de Barack Obama en faveur des droits des gais et des lesbiennes.

Rick Santorum vainqueur en Iowa

« Je n’ai pas honte de dire que je suis chrétien, y expliquait-il en préambule. Mais il n’y a pas besoin d’aller à l’office tous les dimanches pour comprendre qu’il y a un problème dans notre pays, quand on voit que les homosexuels peuvent ouvertement servir dans l’armée pendant que nos enfants ne peuvent même pas célébrer Noël ouvertement ou prier à l’école ».

Néanmoins, si Rick Perry rejoint Michele Bachmann dans les homophobes mis sur le côté, une autre nouvelle, moins réjouissante attendait les GLBT ce matin : l’anti-gai Rick Santorum a finalement été déclaré vainqueur du caucus en Iowa, après avoir été, dans un premier temps, donné battu de peu par Mitt Romney. Le vote en Caroline du Sud (le 21 janvier) permettra sans doute d’y voir plus clair.

Crédits photo : Eschipul.