Pierre Lapointe et le Quatuor Molinari pour deux soirées uniques

Par  |  Aucun commentaire

pierrelapointe

Le Quatuor Molinari, quatuor à cordes, a emprunté son nom à l’artiste québécois abstrait Guido Molinari, décédé en 2004. Le groupe est actuellement en résidence au Conservatoire d’art dramatique de Montréal et a eu cette idée de faire travailler chacun des étudiants d’une des classes de l’établissement, sur des adaptations des succès de Pierre Lapointe pour une orchestration de cordes.
Pour ces étudiants souvent encadrés par des contraintes rigides, l’œuvre de Lapointe ouvre la porte à une grande liberté de composition. Leur travail désormais accompli, la tâche est maintenant pour toute l’équipe de s’adapter aux résultats de ces expérimentations.

Contes crépusculaires en mai 2011

Les conditions exceptionnelles de la salle à l’acoustique impeccable permettront assurément à Pierre Lapointe d’interpréter ces chansons de façon inédite. Chanter sur scène avec un orchestre bruyant dans des conditions sonores souvent boiteuses oblige les chanteurs à pousser leur voix au maximum, alors que la salle de spectacle du Conservatoire est entièrement adaptée à la musique de chambre. Ce concert original sera présenté uniquement les 3 et 4 décembre, à 20 heures, au Conservatoire de musique de Montréal.
À noter par ailleurs que le chanteur se lancera en mai prochain dans un projet éclaté explorant encore d’avantages le métissage des disciplines, avec l’artiste visuel réputé David Altmejd. Pour l’occasion de Contes crépusculaires, toute une équipe d’artistes de grand talent a été approchée. Le quatuor Molinari est du lot, en plus de Philippe Brault, fidèle collaborateur du chanteur, Émilie Laforest, chanteuse et Martin Labrecque, éclairagiste.
L’équipe reste discrète sur la forme que prendra cette création encore embryonnaire, mais nous savons qu’elle s’articulera autour d’un roi à l’agonie. Cette performance inédite sera présentée à la Galerie de l’UQAM du 4 au 7 mai 2011. Dépêchez-vous : près de la moitié des places sont déjà vendues!
Crédits photo: Bota