Pédophilie: un archevêque orthodoxe se rend

Par  |  Aucun commentaire

Archevêque Ottawa

Kenneth William Storheim, âgé de 64 ans, s’est présenté lui-même à la police de Winnipeg, capitale du Manitoba, le 24 novembre. Un mandat d’arrêt avait été émis une semaine auparavant.
La police l’a inculpé pour deux agressions sexuelles après avoir reçu des plaintes. Il semble que les deux victimes présumées soient deux garçons que Monseigneur Seraphim a côtoyé lorsqu’il était pasteur à Winnipeg entre 1984 et 1987. La police affirme n’être au courant pour l’heure d’aucune autre plainte. Elle a remis en liberté sous caution le religieux, en attendant que ce dernier soit entendu prochainement par la cour.

Il avait quitté ses fonctions début octobre

Après avoir exercé au Canada, aux États-Unis et en Angleterre, il a été nommé archevêque d’Ottawa en 2007. Au début du mois d’octobre, Monseigneur Séraphim a quitté ses fonctions à la suite d’allégations de sévices sexuels sur de jeunes garçons, selon les médias canadiens, et notamment la chaîne publique CBC. L’affaire remonte, elle, à l’été dernier
Kenneth William Storheim a été remplacé provisoirement à la tête de l’archidiocèse orthodoxe canadien par Monseigneur Irénée, évêque de Québec. Son église, dans un communiqué, a évoqué «des allégations de mauvaise conduite » du prêtre « il y a environ 30 ans».