Paris: la marche des fiertés se terminera par un kiss-in géant

Par  |  Aucun commentaire

Marche fiertés Paris Kiss-in Gay pride

« Pour l’égalité en 2011 je marche, en 2012 je vote ». Les organisateurs ne s’en cachent pas : la marche des fiertés parisienne du 25 juin sera une piqûre de rappel lancée à la classe politique. «Un élément du rapport de force que nous pouvons avoir avec les politiques», déclare même l’un d’entre eux, Nicolas Gougain. L’équipe à l’origine de l’événement exige « que l’égalité des droits pour les LGBT soit au premier plan de la campagne présidentielle [en avril et mai 2012, NDLR.]»

« Acte de visibilité »

Le rejet par l’Assemblée nationale, début juin, d’un projet de loi sur le mariage entre couples de même sexe a montré tout le chemin qui reste à parcourir. 82 organismes sont attendus pour la plus grande manifestation GLBT française – qui mobilise plusieurs centaines de bénévoles. La marche aura lieu en plein cœur de Paris.

Comme une cerise sur le gâteau, un kiss-in géant aura lieu à la fin de l’événement, sur la place de la Bastille. Pour Nicolas Gougain, il s’agit d’un « acte de visibilité pour dire que, si on peut s’embrasser en public le jour de la Marche, ce n’est pas forcément le cas dans la vie de tous les jours ». En février 2010, le même genre d’événement, organisé place Saint-Michel puis devant la cathédrale de Notre-Dame de Paris avait été très pertubée par l’intervention d’extrémistes religieux.

Crédits photos: Philippe Leroyer.