Paris adopte nos Belles-Sœurs

Par  |  Aucun commentaire

Belles-Soeurs Paris Michel Tremblay

Michel Tremblay était absent pour cette première, apparemment rongé par le trac. L’auteur a tout de même pu être témoin de la réception enthousiaste du spectacle par le biais du téléphone portable du metteur en scène René Richard Cyr. Celui-ci affirme d’ailleurs que la réaction était plus forte encore que celle de Montréal.

La bande d’actrices a tout de même attendu un peu avant de crier victoire puisque la première médiatique avait lieu lundi dernier avec la présence du premier ministre Jean Charest. Après avoir profité d’une visibilité médiatique honorable, le véritable verdict viendra à la fois des critiques et de la présence du public français.

La presse très positive

Pendant la chronique Coulisse culture de l’émission Télématin sur France 2 (émission la plus populaire en France en début de journée), la journaliste Anna Reinhardt a fait un topo d’une dizaine de minutes, décrivant la production en termes élogieux : « Une deuxième vie pour Belles-Sœurs, triomphe outre-Atlantique, porté par une fabuleuse troupe de bonnes femmes d’exception. Un événement. » De son côté l’hebdomadaire L’Express qualifie le spectacle « d’enchantement ».

On se doutait que la France saurait reconnaître les qualités de ce spectacle aussi divertissant que touchant. Lors d’une récente entrevue avec Être, Michel Tremblay s’enorgueillissait du passage du spectacle à Paris : « C’est toujours une fierté pour un peuple de présenter dans le pays de ses colonisateurs les résultats de la culture actuels. C’est une façon de dire: “Regardez ce qu’on est capable de faire!” ». Ils ont vu et ils ont applaudi.