L’ours au crayon

Par  |  1 commentaire

remi_pothier_domahom_quebec

Ce changement de médium lui a été bénéfique, car il a permis une plus grande souplesse dans la création et de mieux explorer les contrastes entre ombre et lumière. L’infographiste, qui avoue avoir comme modèle les visages plus rond, plus intéressants selon son point de vue, expère que sa vingtaine de dessins expérimentaux, aux lignes et graphisme épurés, trouveront preneur.

remi_pothier_bear_domahom_quebec

« Mon travail est très varié et absolument réaliste, nous révèle l’artiste. Je tiens à reproduire fidèlement les textures et les modèles, qui ne sont pas vrais, mais pour qui il est certain que j’ai une attirance quelconque, sans être de nature sexuelle. » Exposant ses œuvres pour s’évader, plaire ou provoquer des réactions, son exposition se terminera avec un décrochage le 29 septembre, au lieu de la voir émerger d’un traditionnel vernissage. Ce sera alors une occasion d’aller admirer une dernière fois, lors d’une soirée T-dance cette collection de Rémi Pothier à la galerie Domahom.

Article publié en collaboration avec le Guide Gai du Québec