Ouganda : le projet de loi homophobe ajourné

Par  |  Aucun commentaire

Ouganda Projet de loi anti-gay ajourné

Les associations GLBT ougandais et autres organisations de défense des droits de l’Homme peuvent souffler. Les parlementaires ont ajourné, le 13 mai, le projet de loi qui avait, ces derniers mois, créé une énorme polémique sur le plan international, faisant réagir Barack Obama lui-même qui l’a qualifié de «odieux».

Le texte prévoyait, dans sa première mouture, la peine de mort pour le viol d’un mineur par une personne du même sexe ou en cas de transmission du sida lors de relations homosexuelles. Cette mesure aurait été enlevée lors de la réunion plénière de la session parlementaire, intervnue ces derniers jours La loi ougandaise actuelle prévoit la réclusion à perpétuité pour toute personne reconnue coupable de relation homosexuelle.

Bien trop tôt pour crier victoire

Si certaines associations ont fait part de leur joie à l’annonce de l’ajournement du projet de loi, il est cependant bien trop tôt pour crier victoire. David Bahati, député auteur du projet de loi, a affirmé qu’il présenterait de nouveau celui-ci lors des prochaines réunions du nouveau Parlement, dont les membres ont été élus en février et commenceront à siéger dans les prochains jours.

L’homme politique sait qu’une partie de l’opinion publique le soutient. Les actions homophobes (appel aux meurtres dans un média, attaques, manifestations), qui se multiplient ces derniers mois dans le pays, en sont la preuve.

Crédits photo: ruifipieggio.