Nouveau concept au K-Mé-Léon !

Par  |  2 commentaires

k-meleon saguenay jonquière k-baret

Être. Vous avez investi 60.000 $ en octobre 2010 pour des rénovations à l’intérieur de K-Mé-Léon Nightclub. Un an plus tard, vous faites à nouveau des changements majeurs. Quelles modifications ont été apportées ?

Richard Poirier. Nous avons construit un tout nouveau bar à l’étage situé en dessous du K-Mé-Léon. Ce bar de style lounge se nomme le K-Baret. Ensemble, ils forment le K-omplexe. Depuis l’ouverture du K-Mé-Léon, il y avait une salle vide au sous-sol et nous nous demandions ce que nous pouvions en faire. Nous avions différentes idées et avons même fait quelques essais, mais cet été, nous avons décidé d’aller de l’avant de manière plus concrète. Ce sont en tout 50.000 $ qui ont été investis dans le K-Baret.

Être. Qu’est-qui différenciera le K-baret du K-Mé-Léon ?

R.P. Le K-Baret aura sa propre ambiance et ressemblera davantage à un lounge urbain qu’à une discothèque. Autrement dit, ce sera un bar-spectacle aux mêmes dimensions que le K-Mé-Léon, mais aménagé différemment. Nous voulons en faire un bar beaucoup plus tranquille, davantage propice aux rencontres, avec un éclairage plus sombre et une ambiance feutrée, presque romantique. Le son est aussi de bonne qualité mais beaucoup moins élevé que dans la discothèque. Le K-Baret sera ouvert du jeudi au samedi et nous y présenterons des spectacles de blues et de jazz tous les soirs. Côté boissons, nous y servirons, entre autres, huit différentes sortes de bières en fût et du vin.

Être. Qu’est-ce qui vous a poussé à vouloir entreprendre ce projet ? Y avait-il une demande d’une certaine clientèle ?

R.P. Tout à fait. Plusieurs clients, un peu plus âgés, nous demandaient d’utiliser la salle du premier étage pour en faire un endroit plus tranquille. Il faut savoir que le samedi soir, la clientèle du K-Mé-Léon a entre 18 et… 65 ans. Ceux âgés entre 35 et 50 ans viennent plutôt en semaine, lorsque nous présentons des spectacles ou lors de nos soirées karaoké, toujours très populaires. Mais le samedi, cette même clientèle trouve que la musique est beaucoup trop forte et l’ambiance ne plaisait pas à tous. Cela dit, le lounge est ouvert tant aux jeunes qu’aux plus vieux. Par exemple, deux jeunes qui se rencontrent au deuxième étage pourraient terminer leur soirée au premier et profiter d’un endroit plus propice à la conversation.

Être. Qu’est-ce qui s’en vient prochainement au K-omplexe ?

R.P. Des spectacles continueront à être présentés tous les vendredis au K-Mé-Léon. En novembre, le groupe Paradise présentera un hommage à Styx et Julie Bouchard, une interprète très talentueuse, originaire de la région, sera en spectacle pour l’ouverture officielle du K-Baret, le 24 novembre. D’ailleurs, tout le monde est invité à nous contacter s’ils veulent offrir une performance dans l’un des deux bars du K-omplexe. Et bien sûr, la soirée karaoké du mercredi soir est toujours très populaire, parfois autant que la soirée du samedi. Le 4 à 7 du dimanche, pendant lequel un buffet est offert gratuitement, se déroulera au K-Baret dès son ouverture.

Crédit photo : document remis.