NOS QUINZE ANS

Par  |  Aucun commentaire

15 ème anniversaire Magazine Être

Quand je me suis lancé dans l’aventure de cette nouvelle publication il y a 15 ans, j’avais acquis la conviction que notre communauté méritait mieux que ce que la presse gaie lui offrait à cette époque. Cette conviction m’était venue en visitant régulièrement Provincetown où je ramassais les deux hebdomadaires GLBT couvrant Boston et la Nouvelle-Angleterre dont le contenu était bien plus riche en nouvelles que ce qu’on trouvait au Québec.

Cette conviction avait été raffermie par l’expérience du journal Homo Sapiens que j’avais lancé à l’UQÀM en 1993. En quelques mois, le petit bulletin étudiant était devenu un journal tiré à 15.000 exemplaires et distribué principalement en-dehors de l’UQÀM. Son secret : Homo Sapiens parlait des sujets négligés par nos revues gaies d’alors, comme la culture et la recherche universitaire.

Il y avait un besoin évident de dépasser le stade auquel étaient cantonnés nos magazines gais, les uns surtout commerciaux axés presqu’uniquement sur la vie nocturne et le Village gai de Montréal, les autres collant au stéréotype du beau gosse sexy en couverture. J’étais et je demeure convaincu que notre communauté n’en est plus là.

Au Québec, depuis des décennies, de grands auteurs et créateurs nous ont fait apparaître dans la culture générale et nos réalités sont sorties du placard et du ghetto. André Brassard n’écrivait-il pas dans son autobiographie que les gais devraient s’adresser à l’universel plutôt que de vivre repliés sur eux-mêmes?

Longue quête de liberté et d’égalité

Je croyais aussi et je crois toujours que dans une communauté aussi virtuelle que la communauté GLBT (qui ne se limite pas au Village, est-il nécessaire de le rappeler?), les médias ont un rôle très important, permettant de poser les enjeux auxquels nous faisons face dans notre longue quête de liberté et d’égalité et de nous mettre en contact les uns avec les autres. N’eut été de cette cause qui est au cœur de ce magazine, l’aventure aurait été pour moi sans intérêt.

Quand je regarde les 15 années écoulées avec ses hauts et ses bas, avec ses joies et ses déceptions, au-delà des progrès que nous avons accomplis comme magazine, ce qui me réjouit le plus c’est d’avoir contribué à faire avancer notre communauté, à faire progresser notre cause commune. Que ce soit en nous impliquant dans les débats sociaux sur la lutte au VIH/Sida, la prostitution, les droits des couples de même sexe y compris le droit au mariage et l’homoparentalité, dans le mouvement de la fierté, sur les enjeux reliés à l’homophobie et à la lutte contre les préjugés, que ce soit la violence, le harcèlement et l’intimidation dans les écoles ou l’adoption d’une stratégie gouvernementale contre l’homophobie, ou en faisant connaître les réalisations de nos créateurs, de nos organismes, ou de nos entrepreneurs.

À cet égard, nous recevons comme un cadeau pour ce 15e anniversaire l’annonce par le gouvernement du Québec d’un Plan d’action contre l’homophobie, dossier dans lequel je me suis impliqué tout comme notre équipe éditoriale depuis les premières démarches en 2003 auprès de la ministre Courchesne et avec l’organisation des États-généraux des communautés LGBT à Québec en 2004.

[DDET Lire la suite…]

Nouveau site, nouvelle équipe

Voilà un dossier où le suivi constant de notre magazine a contribué à faire accoucher une action attendue depuis près de 20 ans. Bien qu’encore très modeste, elle amorce concrètement la reconnaissance des responsabilités de l’État et de toute la société dans la lutte contre une discrimination qui est à l’origine de l’oppression que nous avons vécue et que nous vivons toujours.

Au moment où nous célébrons ce 15e anniversaire, il y a bien sûr encore bien des défis à relever tant dans le développement de nos médias que dans notre communauté et c’est ce qui me motive à continuer. Dans un monde des médias en pleine transformation, nous devons ainsi nous adapter sans cesse. Le développement de notre site internet mis à jour quotidiennement qui logera bientôt à l’adresse www.etre.net est un des grands progrès de cette quinzième année. Il nous permet de rejoindre au jour le jour nos lecteurs et lectrices partout au Québec et dans le monde. Quand on sait le défi que représente encore la diffusion d’un magazine GLBT ici-même et a fortiori hors de nos frontières, Internet nous permet de lever plusieurs obstacles.

Une autre belle réalisation de cette 15e année est d’avoir constitué une équipe encore jeune mais bourrée de talents, rafraîchissante par sa diversité qui intègre journalistes, rédacteurs, photographes, infographistes, représentants et soutiens. À eux, à elles et à tous ceux et celles qui les ont précédés, je tiens à adresser mes félicitations pour le travail accompli.

Bien sûr tout cela n’aurait pas été possible sans votre soutien, plus particulièrement le votre, lecteurs et lectrices, mais aussi celui de nos commanditaires sans qui la réalisation de nos projets aurait relevé du Père Noël.

J’aurais souhaité bien sûr faire plus et plus vite. Le magazine Être d’aujourd’hui commence à ressembler à celui dont je rêvais il y a 15 ans. Nous entendons bien maintenir la même ardeur pour continuer à élever le niveau de notre presse GLBT. C’est à nos yeux un élément essentiel de notre croissance tant sociale que personnelle, de notre progrès comme société.

Un bon 15e anniversaire à toute l’équipe!

André Gagnon, éditeur

Crédits photo: Manu_H.

[/DDET]