Nebraska : forte émotion après l’agression d’une lesbienne

Par  |  Aucun commentaire

Lincoln : agression sordide contre une lesbienne

La police enquête présentement sur ce crime haineux, mais aucune arrestation n’a été opérée, suite à l’incident. L’organisme Outlinc, qui milite pour les droits LGBT a toutefois déclaré faire confiance aux forces de l’ordre pour élucider cette affaire.

Après l’agression, la jeune femme est allée cogner chez des voisins puis a contacté la police à 4 h du matin, dimanche, expliquant que des hommes masqués avaient fait effraction chez elle. Elle a ensuite appelé une amie, Erin Thompson, pour que celle-ci la conduise à l’hôpital, lui expliquant en pleurant que ses assaillants avaient gravé des mots sur sa peau, y inscrivant entre autres le mot « dyke » (gouine en anglais).

Erin Thomspon affirme se faire régulièrement harceler, tout comme son amie. Les deux femmes ont également des soupçons sur l’identité des agresseurs, mais ils ne sont pour l’heure pas confirmés.

« Plusieurs membres de notre communauté vivent en ce moment, et avec raison, de la tristesse, de la colère et de la confusion », a déclaré Tyler Richard, président de Outlinc. Afin de montrer son appui à la victime, la communauté GLBT locale a organisé une vigie à la chandelle au State Capitol, dimanche dernier, Selon la presse, plus de 500 personnes s’y sont présentées.

Un site Internet a été mis sur pied afin d’amasser des fonds pour couvrir les frais médicaux de la victime, sortie de l’hôpital dimanche dans la journée. Cette agression survient seulement quelques semaines après les célébrations de la fierté de Lincoln.

Article publié le 24 juillet sur le site Entre Elles.

Crédit photo : Facebook.