Moncton et la côte acadienne

Par  |  Aucun commentaire

Les visiteurs sont souvent attirés par les plages du sud-est de la province dont les eaux sont réputées les plus chaudes au nord de la Virginie. Ou encore par les marées spectaculaires de la baie de Fundy qui produisent un mascaret impressionnant, observable tous les jours au cœur de Moncton, la principale agglomération du Nouveau-Brunswick. Cette ville bilingue dont plus du tiers de la population est francophone, est le siège de nombreuses institutions acadiennes dont l’Université de Moncton.

Point de jonction ferroviaire et routier vers la Nouvelle-Écosse et les Îles du golfe, Moncton est le principal centre de la vie gaie au Nouveau-Brunswick. Le bar et discothèque Triangles y accueille la clientèle gaie et lesbienne depuis près de vingt ans. Moncton célèbre la fierté LGBT à la fin août quelques jours après la Fête Nationale des Acadiens. La région compte aussi quelques auberges et établissements homosympas. À une vingtaine de kilomètres de Moncton, les charmants villages acadiens de Shédiac, ainsi que celui de Cap-Pelé comptent parmi les plus belles plages de la région dont les plages Parlee (Shédiac) et de l’Aboiteau (Cap-Pelé).

Dans le sud-est, il ne faut pas manquer de visiter le parc national de Kouchibouguac qui compte parmi les plus belles plages naturelles du Nouveau-Brunswick. À Bouctouche, le village où est née Antonine Maillet, le Pays de la Sagouine est un parc thématique inspiré de l’univers du truculent personnage de la célèbre auteure acadienne.

Au sud du Nouveau-Brunswick, le pont de la Confédération relie cette province à l’Île du Prince-Éduard d’où vous pourrez prendre le traversier qui mène aux Îles de la Madeleine.