MDNA : Madonna loin de ses beaux jours

Par  |  1 commentaire

mdna madonna critique avis

« Madonna donne une leçon de pop à la jeune garde », pouvait-on lire dans la presse ces derniers jours. Après avoir écouté MDNA, prions pour qu’aucune des nouvelles artistes ne prenne cette opinion au pied de la lettre et copie la Madonna de 2012.

Tout au long des douze chansons (17 pour l’édition « de luxe »), quelque chose sonne faux : paroles (entre insignifiantes et proches du ridicule) et musique semblent faites pour un produit marketing ultrasucré d’une nouvelle venue de 20 ans tout sauf créative, sortie d’on ne sait où. À 53 ans, Madonna fait dans le déjà vu.

William Orbit n’y peut rien

Give Me All Your Luvin’ et Girl Gone Wild avaient déjà laissé entendre cette tendance régressive, également observée sur les derniers albums de la chanteuse (Confessions on a Dance Floor et Hard Candy). On est loin de la Madonna avant-gardiste de Ray of Light et Music.

La présence du producteur William Orbit (à qui l’on doit le retour triomphal de la « madone » avec Frozen, en 1998) n’y fait rien, hormis sur le morceau Gang bang, seule vraie réussite de MDNA (chanson par ailleurs coécrite avec Mika). Souhaitons pour ceux qui ont acheté (à prix d’or) leur billet pour les deux concerts de l’artiste à Québec et Montréal cet été, que Madonna interprète peu de titres de ce très décevant opus.

1 Comment

  1. Moka

    26 mars 2012 at 12h13

    M.D.N.A Deluxe Nº1 in 33 Countries on iTunes Chart :

    UK #1… France #1… Canada #1 Brasila #1… Bulgaria #1… Hungary #1… Denmark #1… Austria #1… Nicaragua #1…
    Romania #1… Belgium #1… Spain #1… Malta #1… Slovakia #1…
    Venezuela #1… Mexico #1… Luxembourg #1… Antarctica #1… Costa Rica #1… Greece #1… Argentina #1… Czech Republic #1… Portugal #1… Peru #1… Finland #1… Italy #1… Sweden #1… New Zealand #1… El Salvador #1… Japan #1… Poland #1… Australia #1 … Ireland #1

    Netherlands #2 … USA #2… Norway #3… Germany #5