Marine Le Pen selon Caroline Fourest

Par  |  1 commentaire

Marine Le Pen Caroline Fourest Livre

Caroline Fourest, journaliste et essayiste française, et Fiametta Venner, qui cosigne la plupart des ouvrages avec sa compagne, tentent avec ce dernier titre de mettre en lumière les raccourcis obtus, les contradictions logiques et la démagogie dont use Marine Le Pen dans son discours. Pendant des mois, les deux essayistes ont enquêté, réunissant un nombre impressionnant de sources et de témoignages, afin de donner une consistance crédible à ce livre qui raconte, sans détour, les dessous du clan Le Pen.

On y aborde la question des droits LGBT, que la nouvelle présidente du FN s’approprie en amalgamant, selon les auteures,  « droit à la différence » et « désir d’égalité ». « Je suis totalement contre le mariage homosexuel et d’ailleurs, je pense que les homosexuels ne le réclament pas », déclare ainsi Marine Le Pen au Grand Journal du 23 mars dernier, se faisant tout à coup porte-parole de la communauté gaie.

Caroline Fourest livre une biographie remarquée sur Marine Le Pen

Travail sérieux mais partial

Pour les auteures, il s’agit alors de décortiquer de tels propos afin de démontrer comment Marine Le Pen arrive à convaincre des électeurs LGBT de voter pour un parti qui prône leur propre discrimination. Parce que la vraie question inhérente au débat du mariage est celle de l’égalité des droits : qu’on souhaite se marier ou non, l’important est de pouvoir choisir, peu importe l’orientation sexuelle.

Plus que les questions LGBT, le livre parcourt un nombre impressionnant d’enjeux allant de l’immigration, au droit à l’avortement, en passant par la peine de mort. S’il s’agit d’un travail de documentation minutieux, le tout agrémenté de détails croustillants au sujet de multiples transactions financières douteuses, à plusieurs reprises, on sent les idéaux auxquels les auteures adhèrent prendre le dessus sur une certaine impartialité pourtant souhaitable pour de telles études.

Crédits photo: Neno (Marine Le Pen) et fondapol (Caroline Fourest)

1 Comment

  1. RUdy

    19 septembre 2011 at 10h01

    Pas du tout d’accord avec cet article.
    Caroline Forest et Fiammetta Venner ont un avis très mesuré et on sait très bien d’ou elles parlent.