Magnotta sera accusé de meurtre prémédité

Par  |  Aucun commentaire

magnottaLa date du procès sera fixée le 29 avril prochain et pourrait n’avoir lieu que l’an prochain.

Sa soif de célébrité l’a amené à utiliser 127 pseudonymes dénombrés, selon Karl Zéro, qui vient de publier un livre sur lui. Et aller jusqu’au meurtre ? En 356 avant J. C., un certain Érostrate mis le feu au temple d’Artémis à Éphèse afin qu’on n’oublie pas son nom. Les Éphésiens interdirent alors de citer son nom, mais en vain. Ce qui inspira Jean-Paul Sartre dans le Mur :

«— Je le connais votre type, me dit-il. Il s’appelle Érostrate. Il voulait devenir illustre et il n’a rien trouvé de mieux que de brûler le temple d’Éphèse, une des sept merveilles du monde.

— Et comment s’appelait l’architecte de ce temple ? — Je ne me rappelle plus, confessa-t-il, je crois même qu’on ne sait pas son nom.

— Vraiment ? Et vous vous rappelez le nom d’Érostrate ? Vous voyez qu’il n’avait pas fait un si mauvais calcul. »