L’Église Unie a élu son premier modérateur gai

Par  |  Aucun commentaire

Gary Peterson : un gai porte-parole de l'Église Unie

Il pourrait carrément s’agir d’une première parmi l’ensemble des confessions chrétiennes. Au terme de six tours de scrutin et de huit heures de vote, les 350 représentants réunis lors du Conseil général se sont accordés, le 16 août, pour nommer porte-parole pendant trois ans une personne ouvertement gaie. Gary Paterson, prêtre de l’église  St. Andrew’s-Wesley à Vancouver, a été élu parmi 14 candidats, dont deux homosexuels, pour succéder à la modératrice Mardi Tindall.

« Il se trouve que je suis gai. Mais si les gens font vraiment leur travail théologique, ils trouveront que ce qui intéresse vraiment Dieu, c’est l’étendue et la qualité de la relation. Le choix du genre semble être secondaire », a déclaré l’heureux élu à nos confrères de Global News. En 1988, un précédent conseil général de l’Église Unie s’était conclu en affirmant que tout croyant était le bienvenu et que tous les membres pouvaient être considérés comme éligibles au poste de révérend.

Son mari est lui aussi un pionnier

Le nouveau modérateur de l’Église Unie, « humble devant la confiance et la responsabilité mises entre [s]es mains », a admis sa satisfaction de voir que son orientation sexuelle n’a pas été perçue comme problématique, ce qui aurait pu être le cas avec d’autres confessions. « J’espère sincèrement que ce n’est pas la question centrale [que pose mon rôle] de modérateur car je pense qu’il y a d’énormes problèmes que nous sommes appelés à traiter », a expliqué Gary Peterson au quotidien Ottawa Citizen.

Parmi eux, on trouve la crise des vocations chez les pasteurs, la baisse de fréquentation des églises ainsi que des problèmes financiers. L’Église Unie doit également affronter les foudres d’Israël et de la communauté juive après avoir publié un rapport sur l’opportunité de boycotter les produits israéliens importés depuis les colonies de la bande de Gaza. Gary Paterson a également indiqué que les jeunes éprouvant des difficultés avec leur orientation sexuelle devraient avoir des personnes gaies pour modèles.

L’époux du nouveau modérateur, Tim Stevenson, avait été, il y a 20 ans, le premier prêtre ordonné de l’Église Unie du Canada à assumer publiquement son homosexualité. Gary Paterson est également père de trois filles, nées d’un premier mariage.

Crédit photo : brent_granby.