Le suicide de Clementi lié à l’homophobie

Par  |  Aucun commentaire

Tyler ClementiLes résultats de l’enquête policière lient explicitement le suicide du jeune violoncelliste et la distribution sur le Web des images de ses ébats sexuels. Dharum Ravi, toujours en liberté conditionnelle, pourrait purger jusqu’à dix ans de prison pour ce geste.

Entrave au travail des policiers

L’accusé fait aussi face à sept chefs d’accusation pour entrave au travail des policiers. Il aurait tenté d’obtenir le silence de certains témoins. Il aurait aussi «essayé d’effacer un message twitter prévenant que les deux jeunes gens avaient à nouveau rendez-vous le 21 septembre pour le remplacer par un autre», déclare-t-on au bureau du procureur.

La date de la prochaine comparution de Dharum Ravi n’a toujours pas été fixée par le juge.