Le Pinkarnaval rend hommage à Jean-Paul Gaultier

Par  |  Aucun commentaire

Pinkarnaval Montréal Jean-Paul Gaultier

Le grand couturier fait actuellement l’objet d’une exposition au Musée des beaux-arts de Montréal, intitulée La planète mode de Jean Paul Gaultier. De la rue aux étoiles. C’est précisément là que va commencer cette grande marche hommage ce samedi 16 juillet à 19h30.

Pour l’occasion, huit tableaux vivants défileront, illustrant différents aspects du travail de Jean-Paul Gaultier. Parmi eux, Le grand ballet soyeux de Lyon va offrir une performance dirigée par le chorégraphe Jean-Philippe Giraud. Des enfants de Vaudreuil-Dorion vont également danser pour un tableau intitulé  Le hip-hop de l’enfant terrible.

Grand rappel le 17 juillet

L’artiste multidisciplinaire Clara Furey fait partie de l’équipe de Rave Paris de Jean-Paul Gaultier où des danseurs vont s’activer autour d’une reproduction de la tour Eiffel. Les résidants de Ville-Marie vont exécuter le Tango de la différence suivi par la danse en ligne de Villeray-St-Michel-Parc Extension dans Les cultures dansent en ligne.

Au programme également, une grande gigue urbaine, organisée par les membres des Artistes en art visuel du Nord de Montréal. Ahunsic-Cartierville n’arrive vêtu de latex pour La Danse du désir de Jean-Paul Gaultier. C’est le chorégraphe Ismaël Mouraki qui a la tâche de clôturer l’événement, avec La Valse des icônes, exécuter par les habitants de Rosemont-La Petite-Patrie.

Dimanche 17 juillet à 21 h, les 1600 danseurs vont présenter un rappel du défilé de la veille à la Place des Festivals durant Le Grand Baiser de Montréal. Cette soirée va culminer avec l’arrivée de la muse québécoise de l’artiste, Ève Salvail, qui prendra le contrôle des tables tournantes accompagnées du DJ Francisco Randez.

Crédits photo: pinkarnaval.com