Le gouvernement Harper affirme que tous les mariages gais sont légaux

Par  |  Aucun commentaire

Ottawa mariage gai Harper

Rob Nicholson a voulu éteindre l’incendie. Devant les protestations immédiates qui ont émergé dans la communauté GLBT depuis hier, il s’agissait de montrer patte blanche. Le ministre de la Justice s’est donc engagé à faire modifier la loi sur le mariage gai de telle sorte qu’il n’y ait plus de mauvaises surprises comme celle survenue à ce couple lesbien torontois.

Engagées dans une procédure de divorce, les deux femmes se sont heurtées à un problème de taille : un avocat du ministère de la Justice leur a ainsi signifié que cela était impossible puisque… elles n’étaient pas vraiment mariées !  Résidant en Floride et en Angleterre, où le mariage pour les couples de même sexe n’est pas légal, il leur était soi-disant impossible de s’unir au Canada.

Les libéraux coupables ?

« La loi sur le mariage civil sera modifiée pour être sûr que tout mariage célébré au Canada et non reconnu par la juridiction du pays de résidence le soit malgré tout » ici, a expliqué le ministre. Cela s’appliquera « à tous les mariages célébrés au Canada ». « Nous ne souhaitons pas rouvrir le débat [sur le mariage gai] – moi tout comme le premier ministre ».

Tout en se disant désolé de la peine que de très nombreux couples avaient ressentir, Rob Nicholson a accusé les libéraux (au pouvoir lorsque le mariage gai avait été voté en 2005) d’être à l’origine de ce problème.  Ils n’auraient pas en leur temps pensé à ce « vide juridique » qui a causé beaucoup d’émotion aux GLBT ces dernières heures.

Crédits photo : UJMi.