Le Christ obèse : les traces du dogme

Par  |  Aucun commentaire

Le Christ obèse Larry Tremblay critique

Son récit nous est raconté par Edgar, un trentenaire solitaire un peu misanthrope témoin un soir, une agression. Il recueille la victime aux longs cheveux blonds, à la robe déchirée et aux nombreuses blessures. Une fois chez lui, cette femme visiblement violée et battue s’avère être en fait, un homme.

Edgar décide de devenir son sauveur. Une étrange relation unira les deux personnages, une union fusionnelle de bourreau et de victime où les rôles s’échangent constamment.

Intelligence et divertissement

Ce court roman, véritable thriller, tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. Explorant notre rapport à la religion catholique et les stigmates laissés par un passé dominé par le dogme, Le Christ obèse s’attarde aussi sur les thèmes de la culpabilité, du bien et du mal

Larry Tremblay construit une situation de base manichéenne pour mieux manipuler notre perception des personnages au fil de la lecture. Brillamment écrit, son livre au profite d’un rythme enlevant, offrant une expérience aussi intelligente que divertissante.

Le Christ obèse
Larry Tremblay
Éditions Alto
168 pages