Le bouleversant hommage de Robert De Niro à son père gai

Par  |  1 commentaire

On ne présente plus la star hollywoodienne Robert de Niro, véritable icône du cinéma de gangster et immense acteur incontesté et admiré partout dans le monde.

Il vient de réaliser un documentaire sur la vie de son père, artiste et ouvertement gai, Remembering The Artist Robert de Niro Sr.

Une part cachée de sa famille que la star met en lumière en souvenir de son père Robert De Niro Sénior, diffusée pour la première fois sur HBO ce 9 Juin.

poster Remembering The Artist Robert De Niro Sr

Robert De Niro voulait réaliser ce film pour ses enfants et pour l’héritage de son père.
Ses parents ont divorcés lorsqu’il avait l’âge de 3 ans, mais son père a toujours habité près de lui, même s’il n’était pas très présent.

De son enfance, il avoue : «Nous n’avions pas le genre de relation père et fils qui jouent au baseball ensemble. »

Mais il affirme que son père n’était pas un mauvais père, « absent à certains égards mais très affectueux. Il m’a adoré . . . comme j’adore mes enfants ».

L’émotion submerge l’acteur dès qu’il évoque son père, tout comme l’étrange sensation de porter le même nom qu’un grand artiste et d’être le plus célèbre des deux.

«Je deviens émotif. Je ne sais pas pourquoi », dit-il au journaliste, en pleurant.

Dans le documentaire, De Niro lit le journal intime de son père, et parle de sa lutte sur son orientation sexuelle et des difficultés de réussite en tant qu’artiste. « Je n’étais pas au courant de cette lutte par rapport à son homosexualité. J’aurais souhaité qu’on en parle beaucoup plus ensemble. Ma mère ne voulait pas discuter de choses en général, et on se désintéresse de ce genre de sujets lorsqu’on atteint un certain âge. », dit-il.

Il se remémore tous les souvenirs, les moments partagés, les moments de son père avec ses enfants et ses petits-enfants.

Il a tout conservé dans l’appartement de De Niro Sénior, un studio dans le quartier de Soho à New York, qu’il décrit « rempli de livres, de pinceaux et de centaines de toiles, dont certaines qu’il n’a jamais terminées. »

« Heureusement, je pouvais me permettre de le garder tel quel. Ma mère était en vie alors mais nous n’en avons pas discuté. J’ai tout trié, rangé et catalogué puis j’ai dit, non je le garde comme ça. »

Robert de Niro espère que le travail de son père lui survivra.

Robert De Niro Jr et Sr_HBO

Robert De Niro Jr et Sr_HBO

Dans une interview de Jerry Portwood pour Out Magazine, le comédien confie qu’il ressentait le besoin de parler publiquement de la sexualité de son père.

«Il était de ma responsabilité de faire un documentaire sur lui», dit-il.«J’ai toujours eu l’intention de le faire, mais je ne l’avais pas concrétisé. . . C’était quelque chose que je voulais faire, vraiment.»

Le documentaire contient des séquences du début des années 70 jusqu’à la disparition de De Niro Sénior, mort d’un cancer il y a 20 ans.

« C’était la seule façon de garder son être et son existence en vie.», a déclaré la star au magazine. «Pour moi, il a toujours été un grand artiste. »

Richard Des Lys

1 Comment

  1. Joachim

    6 juin 2014 at 19h53

    J’ai hâte de le voir ce documentaire!