La vie privée de Joël Legendre dévoilée

Par  |  Aucun commentaire
JoelLa communauté artistique est en émoi alors que le Journal de Montréal dévoilait hier, en marge d’actions au civil entre les parties, la fin tumultueuse de la relation d’affaires et de la vie commune de Joël Legendre et de son ex-agent Luc Myre. Ce faisant, le journaliste du Journal de Montréal Marc Pigeon révélait aussi en page 2 de l’édition d’hier l’orientation sexuelle de l’animateur et artiste multidisciplinaire bien connu.
Alors que Legendre a toujours été discret sur sa vie privée, plusieurs voix se sont élevées dans la communauté artistique et dans le milieu des médias pour dénoncer ce qu’on considère comme du outing et du jaunisme, les affaires privées de Legendre et Myre, leur orientation sexuelle n’étant pas selon plusieurs d’intérêt public. Plusieurs internautes ont dénoncé avec vigueur le choix du Journal, dont plusieurs personnalités connues comme Véronique Cloutier, Alex Perron, Dany Turcotte, Guy A. Lepage et Charles Lafortune.
Si tout le monde s’entend dans la communauté artistique pour dire que Legendre n’a jamais caché son orientation sexuelle, et que l’artiste est apparu souvent dans des établissements gais (donnant même une entrevue à notre magazine en 2008 comme porte-parole du Salon Manger Santé), il a toujours tenu à garder sa vie privée à l’abri de la presse à sensations. Père d’un enfant adopté en 2004, animateur depuis des années du téléthon Opération Enfant Soleil, l’artiste a toujours préféré ne pas prêter flanc à l’association homophobe si courante entre homosexualité et pédophilie et à protéger sa vie familiale. Au-delà des messages d’indignation, la blogosphère est aussi sans grande surprise polluée par des commentaires homophobes suite à cette affaire.
Joël Legendre sera l’invité de Guy A. Lepage dimanche prochain à Tout le monde en parle en marge de cette affaire.
Crédits photo : CyberPresse