La RAMQ ne considère plus l’homosexualité comme une maladie

Par  |  Aucun commentaire

ramq

«La modification a été apportée le 10 janvier», a indiqué Marc Lortie, responsable des relations de presse de la RAMQ.
Interrogée ses dernières semaines par la presse, la RAMQ avait évoqué des «contraintes informatiques et financières» pour justifier cette présence de l’homosexualité sur la liste. L’organisme affirmait utiliser la vieille version de la classification internationale des maladies, la CIM-9, dans laquelle figurait l’homosexualité.

Une question d’argent

Problème: la CIM-10 a été adoptée il y a près de 20 ans par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il était donc temps que la RAMQ se réveille. On ne sait toujours pas cependant, quand la CIM-10 sera mise en ligne sur le site internet.
La RAMQ évoque des «coûts importants» pour sa mise en place. «Il faudrait que le gouvernement débloque des fonds pour que nous puissions apporter ces changements, mais il y a évidemment d’autres priorités», a expliqué Marc Lortie. Ce dernier affirme que les codes figurant dans cette liste «sont très peu utilisés par les médecins puisqu’ils ne sont pas requis, sauf dans des cas très rares».