Kathleen Wynne, un modèle positif pour les jeunes LGBT en Ontario

Par  |  Aucun commentaire

D’après l’élue, des parents de jeunes LGBT mentionnent à leur progéniture que la présence d’une lesbienne à la tête de la province peut favoriser l’évolution des attitudes au sein de la population. Alors qu’elle prononçait une allocution dans le cadre d’un événement contre l’intimidation, mercredi, Kathleen Wynne a partagé son expérience personnelle devant un parterre d’élèves réunis à Scarborough. Elle a expliqué à son jeune auditoire qu’à l’époque où elle fréquentait l’école secondaire, durant les années 1960, personne n’osait sortir du placard. Elle a déclaré qu’elle rêvait d’un monde où les gens peuvent être aimés pour ce qu’ils sont, peu importe leur orientation sexuelle ou leur genre.

De manière générale, Kathleen Wynne parle rarement en public de son orientation sexuelle. Cependant, elle a abordé le sujet à trois reprises durant la dernière semaine lorsqu’elle a condamné la législation de l’Indiana sur la liberté de religion, quand elle s’est prononcée contre les prétendues thérapies de conversion et à l’occasion du rassemblement de mercredi.

«Il ne m’arrive pas souvent de parler de ma sexualité, mais il s’agit d’une partie de moi-même», a-t-elle mentionné devant la presse. «Je réalise que vu ce que je suis, j’ai la responsabilité de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour rendre notre société plus sûre et inclusive», a-t-elle souligné.

Sources: La Presse canadienne