Jutra : Incendies rafle tout, Xavier Dolan repart bredouille

Par  |  Aucun commentaire

Incendies aux Jutra

Après avoir participé à la course aux Oscars dans la catégorie meilleur film en langue étrangère et avoir récolté huit prix lors de la 31e cérémonie des Génie qui se déroulait le 10 mars dernier, la victoire d’Incendies a pris des allures de couronnement.

Sur un total de dix nominations, dont deux pour la catégorie meilleure actrice, Incendies a remporté neuf statuettes. Celles du meilleur film, de la meilleure réalisation, du meilleur scénario, de la meilleure actrice (Lubna Azabal), de la meilleure direction photo (André Turpin), de la meilleure direction artistique (André-Line Beauparlant), du meilleur son (Sylvain Bellemare, Jean Umansky, Jean-Piere Laforce), du meilleure montage (Monique Dartonne), ainsi que des meilleurs costumes (Sophie Lefebvre).

Xavier Dolan absent

Évoquant le tournage de Laurence Anyways dans la région de Charlevoix, Xavier Dolan a fait fi de la cérémonie des Jutra. Les amours imaginaires était pourtant en nomination dans les catégories de meilleur film, meilleure réalisation, meilleur montage et meilleure coiffure.

Même s’il n’a rien récolté, le film de Xavier Dolan s’est tout de même démarqué, grâce à des chiffres compilés, comme le long métrage s’étant le plus illustré à l’étranger pour l’année 2010. Rappelons aussi que le jeune réalisateur n’avait rien grappillé lors du gala des Génies, cérémonie qu’il avait ouvertement « boycottée » en 2010, alors que son premier film, J’ai tué ma mère, avait été complètement écarté des nominations.

Yves Jacques travesti

Souvent fortement critiquée, la cérémonie des Jutra présentait cette année un certain mordant. Yves Pelletier et Sylvie Moreau ont relevé le défi, animant le gala avec beaucoup d’humour, tout en multipliant les allusions aux films en lice. Maigre consolation pour ces derniers, souvent de grande qualité, qui ont été écartés par le succès foudroyant d’Incendies.

Parmi les moments drôles de la soirée : Yves Jacques, présentant avec Pierre-François Legendre le prix pour la catégorie meilleur maquillage, est monté sur scène complètement travesti. Et Denis Villeneuve de lancer : « Je pense que j’aime mieux les Jutra québécois que les Jutra américains », à l’occasion de ses remerciements pour la victoire de la meilleure réalisation. Comme quoi il a vu juste. Il semble que l’Académie québécoise semble beaucoup plus déridée que l’Académie américaine…