Justice – Faits divers : Donald Bulcock retourne en prison

Par  |  Aucun commentaire

Palais justice Montréal Donald Bulcok Michael Summerfield

Donald Bulcock a brièvement comparu, le 2 mai, pour assister à l’étape des représentations sur sentence. Le juge Jean-François Buffoni a néanmoins décidé de reporter cette procédure au 9 mai prochain.

Incarcéré depuis le début des procédures judiciaires intentées contre lui, l’homme âgé de 30 ans a aussitôt été reconduit en prison. Le 18 avril, il a été reconnu coupable par un jury d’homicide involontaire. 

Accusation réduite

Le drame qui a causé la mort Michael Summerfield, prostitué de 32 ans, remonte le 21 octobre 2010 au domicile de Donald Bulcock situé rue Bannantyne dans l’arrondissement de Verdun. Les deux hommes qui vivaient en couple depuis environ cinq ans s’étaient violemment querellés, échangeant des coups. Michael Summerfield est mort par strangulation.

Donald Bulcock avait lui-même alerté la police, le lendemain, pour raconter ce le déroulement des événements. Le même jour, il avait été arrêté puis, 24 heures après, formellement accusé au palais de justice de Montréal.

Donald Bulcock avait d’abord été accusé de meurtre mais, dans son adresse au jury, le juge Jean-François Buffoni avait expliqué qu’il était également possible de le rendre coupable d’une accusation réduite d’homicide involontaire. Les jurés ont suivi cette recommandation dans leur sentence rendue le 18 avril.

Crédit photo : Pablo Monteagudo.