Journée de commémoration des Trans: deux personnes arrêtées

Par  |  Aucun commentaire

Ottawa colline

Sur la bannière, était écrit « Remember Stonewal» (Souvenez-vous de Stonewall), en référence aux émeutes gaies ayant fait rage à New York, en 1969, contre un raid de la police au Stonewall Inn. Ces émeutes avaient sonné le coup d’envoi du mouvement des droits des gais aux États-Unis et à travers le monde.
Une fois interpellés, les deux militants ont refusé de donner leur identité à la police. Ils ont alors été amenés au poste. Les deux jeunes ont néanmoins été relâchés quelques heures plus tard, même s’ils devaient initialement être gardés pour la nuit dans un centre de détention.

Occupation solidaire du poste de police

Une fois mis aux faits, une cinquantaine de manifestants ont convergé vers le poste de police où étaient détenus les deux militants pour y organiser un sit-in de solidarité à l’entrée du local des autorités.
Près de 200 manifestants se sont au total mobilisés sur la Colline parlementaire où est intervenu le député Bill Siksay, du Nouveau Parti Démocratique, pour parler de son projet de loi visant à protéger l’identité de genre dans la Charte canadienne des droits et libertés.
La Journée de commémoration des Trans (Trans Day of Remembrance) est un événement annuel visant à se souvenir des personnes trans victimes de violence. L’initiative est née à la suite de la commémoration du meurtre de Rita Hester, une femme trans afro-américaine assassinée en 1998.

Arrestations «ironiques»

Un des occupants, le professeur de l’Université Carleton Dan Irving, a déclaré à Xtra : «La raison de ma présence ici, mis à part l’arrestation de ces deux jeunes gens aujourd’hui, consiste à rappeler la tenue de la Journée de commémoration des trans et que des personnes trans sont victimes de violence quotidiennement en raison de leur situation extrêmement précaire. Il est très important pour moi de souligner cela à la police et de leur rappeler qu’il est hautement ironique d’avoir fait ces arrestations durant la Journée de commémoration des trans».
La date de comparution en Cour des deux jeunes militants demeure inconnue.
Crédits photo: Unknownottawa.