John Galliano condamné pour antisémitisme

Par  |  Aucun commentaire

John Galliano Condamnation Procès Antisémitisme

Le premier incident, survenu le 8 octobre 2010 au bar La Perle, établissement du Marais (le quartier gai de Paris), vaut à John Galliano une condamnation de 2.000 euros (2.800 dollars) avec sursis. Le deuxième, daté du 24 février dernier (au même endroit), lui « coûte » le double. Au vu du tapage médiatique provoqué par ces injures à caractère antisémite (une vidéo montrant le couturier insulter le couple avait notamment fait le tour du monde), on peut dire que la peine n’est pas trop lourde pour le créateur britannique.

Lors de son procès devant le tribunal correctionnel de Paris, en juin, John Galliano avait expliqué avoir du mal à se rappeler des événements. Il s’était néanmoins excusé et avait mis en avant sa dépendance à l’alcool et aux médicaments pour tenter d’expliquer son comportement.

Les « valeurs de tolérance » de son travail prises en compte

La justice française a pris en compte les regrets de John Galliano ainsi que les « valeurs de tolérance » qui émanent du travail du couturier ouvertement gai. Ce dernier devra donc payer son amende uniquement en cas de récidive. Il ne lui faut pour l’instant que s’acquitter d’un euro symbolique auprès des victimes des insultes et des différentes associations qui ont porté plainte contre lui (il leur remboursera également les frais de justice).

Pour John Galliano, couturier longtemps célébré pour ses créations uniques, la sanction la plus lourde aura finalement été son licenciement de la maison Dior dont il a fait les beaux jours pendant 15 ans. L’épisode judiciaire terminé, le petit monde de la mode va désormais s’activer pour connaître son successeur. Ces dernières semaines, le nom de Marc Jacobs revenait avec insistance.

Crédits photo: Markus Bollingmo.