Jeux Olympiques : une archère sud-africaine sort du placard

Par  |  Aucun commentaire

archère Karen Hultzer : Je suis lesbienne aux Jeux Olympiques de Londres

Bien que la rumeur circulait depuis plusieurs semaines, l’athlète de 46 ans a fait sa première déclaration publique hier. « Je suis une archère d’âge moyen et je suis lesbienne. Je suis irritable avant mon premier café du matin. Aucun de ces aspects ne me définit, mais ils font tous partie de moi. Je suis privilégiée que mon orientation sexuelle ne soit pas un problème et je ne souffre pas de la violence et de la discrimination dont sont victimes les lesbiennes noires d’Afrique du Sud. J’ai hâte de voir arriver le jour où mon orientation sexuelle sera une information aussi banale que l’est ma couleur d’yeux ou ma sorte de sushi favori » a déclarée l’unique athlète sud-africaine dans cette discipline.

Martina Navratilova veut ouvrir le placard

Holtzter est la 22e Olympienne dire ouvertement son homosexualité. Sa sortie du placard s’est faite quelques jours après que la grande championne de tennis Martina Navratilova a déclaré au site Gay Star News que les athlètes homosexuels devraient s’afficher, dans une entrevue donnée le 27 juillet. Le monde sportif a la réputation d’être homophobe dans son institution et la joueuse de tennis à la retraite croit que si les athlètes sortaient du placard, cela pourrait changer la donne.

« Ils n’ont rien à perdre », a-t-elle dit, expliquant que certains athlètes ont peur de perdre des commandites potentielles s’ils déclarent ouvertement leur homosexualité. Mais cette excuse n’est pas réellement valable. « Combien d’athlètes trouvent des commanditaires ? Une minorité, une très petite minorité», a-t-elle lancé.

Article paru sur le site Entre Elles le 31 juillet.