Image + Nation de retour pour une 29e édition

Par  |  Aucun commentaire

image-nation-lgbt-film-festival-460x305-jpg

Image+Nation est de retour et nous présente le meilleur du cinéma LGBT du monde entier à l’occasion de sa 29e édition, qui se déroulera dans plusieurs salles montréalaises, du 24 novembre au 4 décembre. Image+Nation est aussi l’un des plus vieux festivals de cinéma LGBT au monde.

Durant 11 jours, Image+Nation présentera des longs métrages primés, des documentaires percutants et des courts métrages salués par la critique, de pays comme l’Italie, Cuba, l’Argentine ou l’Allemagne. Tous les cinéphiles pourront y trouver leur bonheur, entre comédies légères, histoires d’amour, drames ou fresques sociales. En outre, deux volets du festival seront consacrés au cinéma irlandais et américain.

Le documentaire irlandais  The Queen of Ireland, une chronique sur le cheminement de la nation irlandaise au sujet du mariage homosexuel, qui a mené au référendum de 2015 et a permis d’entériner le mariage de personnes de même sexe.

Dans le volet consacré aux films américains, présenté en collaboration avec le Consulat général des États-Unis à Montréal, le documentaire remarqué Strike a pose, à propos de danseurs qui ont participé à la tournée Blonde Ambition Tour de Madonna, sera projeté au centre culturel Never Apart et suivi d’une rencontre avec l’un des danseurs, Kevin Stea.

Dans ce volet américain, mentionnons également AWOL, la grande histoire d’amour entre deux femmes de l’auteur et cinéaste Deb Shoval (qui sera présente à la projection), qui a été un succès au Tribeca Film Festival, et AKRON, le récit de deux étudiants qui tombent amoureux l’un de l’autre, du réalisateur Brian O’Donnell (qui, lui aussi, sera présent). La programmation des courts métrages comporte aussi des films abordant les thèmes de l’identité et de la réalité trans, dont certains de cinéastes américains.

Les stars hollywoodiennes sont aussi à l’affiche d’Image+Nation, entres autres dans le cru et controversé King Cobra, qui s’inspire du meurtre du nabab du film porno gay Bryan Kocis, incarné par Christian Slater, aux côtés de James Franco, d’Alicia Silverstone et de Molly Ringwald.

Le film australien Holding The Man a également une distribution étoilée, avec Guy Pearce, Anthony LaPaglia et Geoffrey Rush.

Image+Nation célèbre également le talent québécois avec Queerment Québec, une série de courts métrages de réalisateurs locaux, présentée le 28 novembre au Centre Phi. «  Notre production cinématographique est reconnue à l’international, et Image+Nation se veut être une vitrine du cinéma et de la culture queer montréalais », commente Boudreau.

Cette année, il y a un nombre record de films français dans la programmation. La Belle saison met en vedette la comédienne Cécile de France, et Quand on a 17 ans, le film de clôture (sous-titré en anglais), sera projeté le 4 décembre, au Musée des beaux-arts de Montréal.

Image+Nation se déroule du 24 novembre au 4 décembre dans plusieurs salles montréalaises. Information et billetterie à http://www.image-nation.org/fr et à https://www.facebook.com/image.nation.festival.

 Sources: Tourisme Montréal