Hypnose spirituelle: Accéder au trésor des mémoires de nos multiples vies

Par  |  Aucun commentaire
Une œuvre de Jean Chainey

Une œuvre de Jean Chainey

Tous connaissent l’hypnose, cet état voisin du sommeil, popularisé dans les films et spectacles. L’hypnose spirituelle, une spécialité plus récente de l’hypnose, intègre la dimension spirituelle de l’être humain aux processus hypnothérapeutiques. Elle repose sur cette prémisse que la conscience existe indépendamment de la matière. La psyché ou l’inconscient d’une personne conserverait en mémoire non seulement les événements de la vie présente, mais aussi ceux de vies dites « antérieures », et même d’ « espaces » entre les vies. Dans l’état de conscience éveillé habituel, nous n’avons normalement pas accès à ces mémoires, mais l’hypnose spirituelle promet d’y accéder en toute sécurité. Et le plus surprenant est que ce phénomène peut se produire spontanément, même si l’hypnologue et le sujet ne croient pas aux vies antérieures ou à la réincarnation. Une ouverture d’esprit sans a priori suffit, quitte à interpréter l’expérience en fonction de ses propres croyances.

L’hypnose spirituelle a été développée par un hypnothérapeute américain, Michael Newton. Il avait été fasciné d’entendre ses clients sous hypnose relater les faits et les événements d’un autre temps et d’un autre lieu, avec un autre corps, une autre identité et un autre nom, comme si ça se déroulait en temps réel. Les clients peuvent sous cette hypnose accéder aussi à des mémoires de leur existence entre les incarnations, soit la vie entre les vies. ‘Je suis toujours profondément touché quand j’accompagne un client dans ces espaces sacrés où il contacte sa « famille d’âmes », un « guide spirituel », des « lieux de régénération » après la mort et de zones de planification de la prochaine incarnation.’ Explique Normand Ouimet qui pratique maintenant cette hypnose

Traducteur dans son « ancienne vie », Normand  pratique les médecines douces depuis de nombreuses années, notamment les soins énergétiques. ‘Je suis aussi professeur de tai-chi. Mon intérêt de longue date pour l’hypnose m’a amené à devenir praticien en hypnose spirituelle de régression cette année.’

Mais à quoi peut bien servir l’hypnose spirituelle? ‘Elle permet de laisser émerger des mémoires profondes en lien avec des événements qui ne proviennent pas de la vie actuelle, mais qui continuent d’avoir une influence sur la vie présente, comme une sorte d’écho. Le client peut ainsi dénouer des blocages ou libérer des charges qui alourdissent sa vie, comprendre sa nature spirituelle et sa mission de vie, ou même mieux vivre un deuil et perdre la peur de la mort. C’est en quelque sorte un voyage sacré. Nos multiples vies nous invitent à nous responsabiliser, à comprendre nos expériences et interprétations passées, sans jugement ni culpabilité.’ Répond Normand sans détours.

‘La majorité des sujets d’une session d’hypnose spirituelle reviennent avec la sensation d’avoir touché une dimension beaucoup plus vaste de ce qu’ils sont, en réalisant qu’ils sont une âme et que la mort n’est qu’un passage. Une expérience transformatrice qui donne souvent un nouveau sens à leur vie. Voilà comment j’aide les personnes à accéder au trésor de leurs mémoires pour favoriser leur mieux-être.’

On peut être sceptique si on ne croit pas à la réincarnation, mais même le plus rationnel d’entre nous doit admettre qu’il y a des dimensions de la réalité et de nos existences que nous ne pouvons percevoir ou dont nous ne pouvons avoir conscience à cause des limites de nos sens. À cet égard, l’hypnose spirituelle pourrait nous révéler bien des secrets enfouis.

www.hypnosespirituelle.ca