Homophobie en Russie, l’extrême droite au combat

Par  |  Aucun commentaire

Après la loi interdisant ce que les Russes appellent « La propagande homosexuelle » récemment votée dans la capitale et validée par la plus haute instance de justice du pays, voilà que le nouveau cheval de bataille du mouvement d’extrême droite est maintenant l’abolition de tout établissement destiné à la communauté LGBT de Moscou.

Selon le parti Narodny Sobor, ces lieux de perdition séduisent les jeunes. Ce groupe ne mâche pas ses mots: « Nous visons une fermeture des clubs gais de Moscou et une interdiction générale de l’amour homosexuel », indique clairement le parti. Plusieurs députés membres du parti au pouvoir soutiennent aussi ses projets.

Plusieurs souhaitent que la loi interdisant la propagande de l’homosexualité soit appliquée à la grandeur du territoire russe. Vitalii Milonov, député au parlement de Saint-Pétersbourg, estime que l’homosexualité n’est pas une maladie, mais qu’elle est une « infection de l’âme » et qu’il faut protéger nos enfants de cette « infection ». C’est sans surprise que l’Église orthodoxe soutient elle aussi la répression LGBT: « Nous avons le droit de maintenir la pureté de la société et de protéger nos enfants de toute sorte de manifestations du péché ».

Photo: « Central Station MSK Club » via WayToRussia.net