France: un premier mariage lesbien… malgré elles

Par  |  Aucun commentaire

justice Chloé Avrillon mariage gay

La justice française ne s’est pas opposée à la demande de maintien du mariage de Wilfrid Avrillon, 41 ans cet homme nouvellement devenu Chloé Avrillon. Le jugement a été mis en délibéré, mais l’absence d’opposition assure le couple de conserver leur état marital.

« C’est une double première. Il s’agit d’un couple marié qui va le rester. Le changement d’identité n’entraîne pas la rupture du lien conjugal. Au contraire, il le conforte. Et là, c’est une situation exceptionnelle », expliquait leur avocat, maître Ludot, suite à l’audience.

« Plus de reculade possible »

Pour la principale intéressée, ce jugement est un soulagement. Très émue, Chloé Avrillon a parlé d’une « véritable avancée de la société, des mœurs, de la tolérance et du droit humain ». Le couple, marié depuis près de 15 ans et qui a trois enfants, pourra continuer à vivre paisiblement marié, et profiter des avantages légaux liés à l’union civile.

Pour maitre Ludot, cette décision va  enclencher le processus de légalisation du mariage pour les couples de même sexe à travers le pays. « Il n’y a plus de reculade possible. Le mariage homosexuel est maintenant sur les rails », affirme-t-il.

Crédits photo: JaHoVil.