Financement de la fierté de Toronto: les fonctionnaires étaient d’accord

Par  |  Aucun commentaire

toronto fierté gaie

Les documents fédéraux qu’a pu consulter La Presse Canadienne sont formels : les organisateurs de la Semaine de la fierté de Toronto avaient reçu l’aval des fonctionnaires pour recevoir un financement de 630.000 dollars. Une somme obtenue grâce au Programme des manifestations touristiques de renom.
Cet argent aurait permis à la manifestation d’obtenir plus de publicité, d’attirer des artistes célèbres, ou encore de moderniser les installations… Le festival aurait accueilli quelque 275.000 personnes supplémentaires grâce à l’aide fédérale, selon les estimations d’une étude. Mais le gouvernement Harper en a décidé autrement.

Les explications du ministre ne convainquent pas

C’est donc bien pour des raisons politiques et idéologiques que le ministre de l’Industrie, Tony Clement, a refusé de donner cette somme aux organisateurs de l’événement GLBT. À l’époque, celui-ci avait affirmé préférer donner cet argent à des événements qui avaient besoin d’un coup de pouce (en l’occurrence Luminato et la Royal Agricultural Winter Fair).
L’argument n’a jamais convaincu la directrice de la fierté gaie de Toronto : «Nous ne pouvons qu’assumer qu’il y avait une raison politique pour laquelle nous n’avons pas eu l’argent», a ainsi expliqué Tracey Sandilands.
Crédits photo: Magnus Manske/Wikimedia.