Fierté de Saint-Pétersbourg : huit arrestations

Par  |  Aucun commentaire

moskovskaya_square_saint_petersburg_gay_pride_lgbt

L’espoir avait été de courte durée : alors que le militant Yuri Gavrikov avait tout d’abord annoncé que les autorités pétersbourgeoises avaient autorisé un rassemblement GLBT au Parc Polyustrovo, en dehors du centre-ville, l’information a été démentie à peine 24 heures plus tard.

Il en fallait plus pour décourager la poignée de téméraires qui ont tout de même tenu à organiser une protestation, de courte durée. Trois manifestants ont ainsi été arrêtés dans un parc alors qu’ils s’apprêtaient à lancer une manifestation, cinq autres l’ont été au Complexe Smolny. Yury Gavrikov et la militante Maria Yefremenkova comptent parmi les personnes arrêtées.

En mars et en dépit des appels de la communauté internationale, la ville de Saint-Pétersbourg a adopté un règlement interdisant la « propagande homosexuelle » ; elle est la cinquième ville de Russie à se doter d’une telle législation. Le militant gai Nikolai Alekseev a été le premier condamné au titre de ce règlement, à une peine de 5000 roubles (150 dollars).

Crédit photo : Erwyn van der Meer