Fierté de Vancouver: les personnalités politiques au rendez-vous

Par  |  Aucun commentaire

Gay Pride Vancouver 2011

C’est par centaines de milliers que les habitants de Vancouver – et les touristes – se sont rassemblés pour assister à l’édition 2011 de la fierté GLBT. Une foule composée tant d’enfants que de militants de la première heure. Au coin des rues Robson et Thurlow, ce sont les Gouines en moto qui ont ouvert une marche particulièrement politique.

Ces dernières semaines, la fierté est carrément devenue un enjeu électoral alors que le scrutin municipal se déroulera en novembre. Pas étonnant de voir donc des conseillers de la mairie danser sur le char de la Ville de Vancouver, aux côtés du maire lui-même, Gregor Robertson. De nombreux autres partis avaient du reste des représentants, des libéraux aux Verts (avec la présence de la seule députée fédérale du parti, Elizabeth May).

La fierté de Vancouver 2011: entre divertissements et revendications

Le projet de loi pour les trans bientôt de retour

Mais dans ce domaine, la « star » de la journée du 31 juillet a été assurément Nycole Turmel. La nouvelle patronne du NPD a ainsi choisi l’événement GLBT pour faire sa première sortie publique, « parce qu’il célèbre l’amour et le respect de tout le monde », a précisé celle qui a été nommée au poste laissé temporairement vacant par Jack Layton, la semaine dernière.

Ce dernier a toujours participé à la fierté et il aurait voulu encore être présent si sa santé le lui avait permis, a assuré Nycole Turmel. Par ailleurs, la représentante du district de Hull-Aymer a profité de l’occasion pour annoncer qu’elle présenterait de nouveau (en compagnie des verts et des libéraux), à l’automne prochain, le texte de loi en faveur les droits des trans, portée par l’ancien député du NPD Bill Siskay lors de la précédente législature.

Ce projet prévoit d’amender la Charte canadienne des droits et libertés pour y inscrire l’interdiction de toute discrimination basée sur l’identité et le genre. S’il avait obtenu l’accord de l’Assemblée, Bill Siskay a en revanche vu tous ses efforts s’effondrer au Sénat suite à l’annonce d’élections anticipées.

Crédits photo: Carol Browne et Scazon.